Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

La JDC du 8 Mai : vue du doyenné

Les échos et la Journée Diocésaine des Collégiens à Valenciennes...

100_5018 100_5018    " Ah bon, c'est parce qu'il y a les mille ans de l'apparition que Banneux se fait à Valenciennes ! "...eh oui, la réflexion d'un jeune qui n'est pas venu...

"C'était super !" ont dit les participants, même si le programme a été "costaud"; arrivés au point de rendez-vous, nous voyons les autres groupes. Après quelques chants, c'est un sketch qui est présenté, et on invite à dire quelles sont les pestes d'aujourd'hui (ça va, aucun prénom n'a été cité!)...

Puis c'est une petite marche à plus de 120 vers le collége Notre Dame.

Là, nous retrouvons tous les groupes du diocése. Après un temps d'accueil par Pascal, et l'explication, c'est deux temps de carrefour que nous vivons, deux temps de rencontre avec des témoins, des eprsonnes qui luttent pour plus de solidarité dans le monde; le secours catholique, les équipes St Vincent, opération Thermos, lles restos du coeur, la DCC et autres groupes en lien avec le monde, etc...

Là les jeunes écoutent, impressionnés, assis par terre, autour du témoin.

ça va, le temps se maintient.

 

Puis c'est le temps du déjeuner, animé par le groupe d'Aniche, avec toujours de la musique, des danses, des chants à écouter.

L'après-midi commence avec un temps de réconciliation, une surprise pour les jeunes... Et Pascal d'expliquer: "Marie est venue sauver de la peste, une maladie dont nous ne sommes pas responsables; là, c'est de choses dont nous sommes responsables et qui empestent notre vie que nous allons confier à Dieu pour en être délivrés"... Et d'expliquer la démarche, la possibilité d'aller rencontrer un prêtre ou de rester en célébration de silence là dans la cour. Tout se vie calmement, avec beaucoup de respect. Chaque jeune reçoit un "cordon". La célébration se termine en renouant avec les autres et en constituant un immense cordon.

 

100_5048 100_5048  

Pascal annonce le départ pour St Géry, rejoindre la Statue de Notre Dame et notre évêque.

c'est là , sur la route, que nous recevons tous tous une sacrée drache... de quoi perdre l'ardeur de chanter...

Ouf, enfin St Géry. les jeunes sont heureux enfin d'arriver au sec, sur des chaises.

Et la messe se vit: c'est l'appel à porter la lumière et à la transmettre ou non: chacun est responsable.

 Même si parfois il y a un petit brouhaha, surtout à la fin, chapeau les jeunes pour cette journée, avec autant d'écoute, mine de rien !

"C'était super, on s'est bien amusés! et on était ensemble!"

Article publié par ste barbe paroisse • Publié Vendredi 19 juin 2009 - 16h49 • 2109 visites

Haut de page