Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

INAUGURATION DE L'EXPO: 5 OCT 2007

suite à la prière...

              Tout est prêt… l’équipe « inspiration florale » depuis 13h30 jusque 16h a amélioré l’exposition et de nombreux petits bouquets disposés ça et là, mettent en valeur discrètement les différents objets : les statues rescapées, les stations du chemin de croix, les tableaux, maquettes, créations des enfants…
L’équipe « buvette » a tout disposé pour que ce moment soit aussi un espace de rencontre…
Un dernier coup d’œil pour tout mettre en ordre…
 
… et après la prière, tout le monde se retrouve à la salle des fêtes ; il IMG_5788 IMG_5788  y a ces nombreuses personnes qui étaient sur le parvis, mais de nombreux visages, présidents d’associations, membres de la communauté paroissiale, mais aussi de nombreux anonymes sont là… Et la salle s’avère bien petite, il faut parfois jouer des coudes pour se déplacer…
 
Monseigneur Garnier arrive à la salle et s’arrête devant ce Christ en croix, qui était devant la chaire, ce Christ défiguré mais encore là….Puis c’est le tabernacle, ou plutôt le coffre difforme, oxydé par IMG_5765 IMG_5765  les flammes, et ce ciboire déformé, cette ampoule de St Chrême fondue (huile sainte pour les baptêmes)…
Et devant les photos et la vidéo de l’incendie qui tourne en permanence : « mais, il n’y a pas eu de coupure et le feu est déjà là ; je ne savais pas que c’était aussi rapide, je ne me rendais pas compte… »
 IMG_5775 IMG_5775  
Mais voilà le temps des discours d’inauguration.
C’est Pierre Cottel, notre historien local, celui à qui nous devons cette récolte des nombreuses photos et témoignages des évènements vécus dans l’église, c’est donc lui qui commence :
IMG_5773 IMG_5773  Voici un an , nous assistions impuissants, effondrés à l’incendie de l’église paroissiale dédiée à St Vaast.
Aujourd’hui nous sommes rassemblés pour nous SOUVENIR. A cette occasion, il m’a été demandé de vous conter quelques pages de l’histoire de cet édifice cultuel, qui édifié sur le même site depuis un millénaire, au fil des siècles détruit, rebâti, agrandi, a toujours été le point de ralliement et d’unité de la paroisse.
L’église précédente datait de 1400 environ et avait une configuration différente. Elle devait être plus petite. Son porche principal faisait face à l’actuel commissariat. Son clocher s’élevait contre le mur du côté de la rue Barbusse. En 1762, elle menaçait ruine.
Le 21 mai 1763, l’intendant autorise sa démolition et sa reconstruction à neuf. Un mois plus tard, les travaux commencent…
Le chantier avance vite puisque le 21 décembre 1764 Don Ildephonse Lernould, abbé d’Hasnon et fils des fermiers qui ont prêté leur grange pour le culte, procède à la bénédiction de la nouvelle église. Un exemplaire du Procès verbal de cette bénédiction est visible dans l’exposition. ..
Comme vous pouvez le calculer, l’entreprise a été réalisée en moins d’un an et demi, à une époque où les moyens techniques ne sont pas aussi perfectionnés que de nos jours. Peut-être pouvons-nous déceler dans cette promptitude un système administratif plus simple et par là plus efficace.
 
Et de nous narrer les innombrables changements et toujours la même volonté des wallersiens de pouvoir compter sur cet espace pour célébrer la Vie…
 
Et puis une étincelle, un jour de grand vent, et l’un des fleurons de notre patrimoine local s’envolait en fumée.
Aujourd’hui si l’église de briques et de pierres se trouve ruinée, l’église des chrétiens est bien vivante. Les paroissiens du clocher sinistré ont été accueillis chaleureusement dans les trois autres lieux de culte de la paroisse nouvelle. Cependant nous attendons tous, avec beaucoup d’impatience, la résurrection de l’église St Vaast que nous allons faire revivre dans la joie.
 
L’intervention remarquable de Pierre est disponible en fichier joint…
 
IMG_5779 IMG_5779  Puis entourée par de nombreux adjoints (René, Robert…) et conseillers, Léa, adjointe et membre aussi de la communauté paroissiale nous lit une lettre de Mr Larcanché, maire, en déplacement en Pologne pour le jumelage…Nous sentons le souci d’être présent et de soutenir moralement cette exposition ; nous sentons aussi sa tristesse que l’édifice et tout ce qu’il enfermait n’ait pas pu être sauvé ; il nous assure la volonté de tous de reconstruire au plus vite… Comme aux temps anciens, nous savons qu’hormis les assurances, la CAPH, les aides publiques aideront à retrouver cet espace ; d’ailleurs la maîtrise d’ouvrage a été confiée depuis un dernier conseil municipal à la CAPH…
 
Au nom des nombreux enfants, parents et animateurs qui depuis fin août envahissent la maison paroissiale et réalisent en secret de superbes créations, c’est Monique, Nadia, Evelyne, Colette, Georgette qui interviennent :
Oui, notre église est partie en fumée, oui nous avons beaucoup souffert, petits et grands, oui, nous avons tous ces souvenirs, tristes ou gais, mais malgré toutes ces blessures, nous repartons, grâce à dieu notre communauté n’a pas baissé les bras.
L’exposition que vous allez avoir la chance de visiter en est le témoignage.
IMG_5766 IMG_5766  Je tiens à remercier tous les partenaires sans qui nous ne serions pas là aujourd’hui.
Je voudrais insister sur la persévérance de nos enfants, 3 jours après l’incendie, Louis , 2 ans, était tout triste de ne plus voir son « holloche » et de ne plus entendre les cloches, mais devant l’église, il a dit «  c’est ien, Monsieu cué y va ‘epa’er.. »
Eh bien oui, les enfants nous encouragent, nous donnent la force d’avancer, ensemble nous avons passé quelques après-midis d’espoir, chaque enfant, à son rythme, avec son cœur a exprimé sa confiance ; quel plaisir nous avons eu à les encadrer, à les guider dans la joie et la bonne humeur.
La foi nous a guidé, dieu nous montre qu’il n’y a pas plus beau que la Vie et l’Amour.
Faisons confiance à nos jeunes.
Merci, Seigneur, d’avoir permis de telles rencontres.
Et je ne vous dirai qu’un mot : « allez visiter l’expo, étonnez-vous des talents de vos enfants. »
 
Le dernier mot officiel revient à Monseigneur Garnier… Il redit ce qui l’a marqué dans cette exposition…  « vu l’ampleur de l’incendie, le vent, même avec des moyens supplémentaires, je crois à présent, après avoir vu tout cela, qu’il aurait été impossible de faire plus… » Et de nous inviter à tenir bon ensemble…
 
C’est à lui que revient le premier mot sur le livre d’or :
IMG_5783 IMG_5783  Va et reconstruis mon Eglise !’
Cette parole du Christ a bouleversé la vie de St François…
Il a reconstruit de ses mains une chapelle. Bien mieux, il a reconstruit l’eglise en lui redonnant l’Evangile !
Construire une vraie communauté à l’occasion de l’épreuve. Un an après je prie pour elle.
De tout Cœur.
François Garnier, archevêque de Cambrai.
 
IMG_5790 IMG_5790  C’est ensuite, un verre à la main, se faufilant au milieu de tous que se vit pour chacun la visite de l’exposition…
« Il y a trop de monde, on reviendra demain » ont dit quelques uns…

Et c’est vrai, ils reviendront, accompagnés d’autres, …IMG_5796 IMG_5796  

 

IMG_5800 IMG_5800  

Article publié par ste barbe paroisse • Publié Mercredi 10 octobre 2007 • 6918 visites

Haut de page