Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

PROCES

Le sieur Thomas comparait devant les catéchumènes du Denaisis

thomas thomas   

Procès de St Thomas
 
Chef d’accusation :
 
Absence de confiance, lâcheté, doute, matérialisme, ne croire qu’en ce que l’on voit…

 

 

 

 

 

Ont comparu devant nous : Jean-Denis et Jean-Marie, juges.
Les avocats de l’instruction et de la défense en le nom de :
Gisèle, Marie-Thérèse, Liliane, Mireille, Brigitte, André, Brigitte d’une part
de Chantal, Francis, Claude, Jean-Michel, Francine, Anne-Marie, Marie-Pierre, d’autre part
 
Les pièces sont consignées par notre greffière Isabelle
 
Les détectives en mission nous ont fait connaître leur position :
texto de Christine pour s’excuser et coup de fil d’Olinda, du Portugal, qui pense à nous.
 
 
Plaidoirie de l’accusation :
Nous accusons Thomas de :
·        manquer de confiance en Jésus
·        lâcheté : il n’est pas resté avec ses amis
·        manque d’amour pour Jésus, il n’est pas solidaire
·        incompréhension de Jésus
·        être têtu, malgré le témoignage des autres
·        ne pas avoir une vraie Foi en Jésus
·        ne pas avoir reconnu Jésus comme chemin
·        ne pas être convaincu
·        fuir les questions
·        croire qu’après la mort de Jésus que tout était terminé
·        ne poser que des questions et de n’admettre aucune explication
 
Plaidoirie de la défense :
Nous défendons Thomas pour :
·        Sa ressemblance avec Jésus, c’est son double d’où le nom de « Didyme ». Il ressent toutes les choses comme Jésus c’est son jumeau. UN VRAI JUMEAU.
·        c’est un meneur de groupe
·        il est le seul à ne pas avoir peur, il ose sortir
·        Il est le seul à avoir dit : « allons-nous aussi et nous mourons avec Jésus »
·        il est le seul à risquer sa vie pour Jésus
·        Il ose poser les questions. C’est toujours très important pour ne pas laisser les affaires en cours
·        Quand Jésus apparaît aux disciples, il montre son côté, et ils reçoivent l’Esprit Saint. Mais malgré tout ils sont encore enfermés, quand Thomas apparaît Jésus lui dit : « Avance ton doigt….. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur est mon Dieu »
·        Il a plus de Foi que tous les autres disciples : il est le seul à dire « Mon Seigneur et Mon Dieu »
 
Les jurés se sont retirés pour délibérer, après avoir lu les écrits du Juge d’instruction, Roland, en ces termes :
 
-         Thomas n’a pas eu peur de se montrer après la mort de Jésus, il s’est comporté comme les disciples d’Emmaüs
-         Thomas a eu du courage pour aller vers le peuple, du courage avec beaucoup d’humilité pour revenir vers ses frères
-         Que le témoignage de la résurrection ne pouvait se faire seul, mais en équipe
-         Que sans l’Esprit Saint personne ne peut parler du Père, sinon le fils qu’il a envoyé
 
 
Délibération commune :
 
J’aimerais avoir la Foi de Thomas, parce que moi je n'ai jamais osé dire que j’avais la Foi ;
Les disciples sont contents d’avoir revu Jésus, tandis que lui dit « Mon Seigneur et Mon Dieu».
 
Coupable d’avoir eu des doutes ?
Le doute c’est «saint» (sain ?). Les doutes m’ont permis de chercher, de poser des questions, cela fait partie de notre humanité, et c’est ainsi que nous devenons des chercheurs de Dieu.
 
S’il n’y avait pas eu ces questions qui aurait cru les apôtres ?
C’est vraiment l’argument le plus fort pour croire maintenant.
 
Thomas reçoit les signes de Dieu, il est le jumeau de Jésus.
 
La résurrection ne peut se faire qu’ensemble, en équipe :
Thomas est encore marqué par la mort de Jésus, à ce moment là.
Il ne peut pas se ressusciter lui-même,
on ne peut pas se ressusciter soi-même,
on est ressuscité par les autres
 
Le fait qu’il ait posé cette question, nous permet de croire sans avoir vu
et comme quelqu’un nous l’a dit : «l’air que nous respirons nous ne le voyons pas, mais nous y croyons ……et c’est grâce à cela que nous vivons».
 
 
En conclusion :
 
Thomas devait avoir un sacré Esprit Saint, il est le seul à dire : « Mon Seigneur et Mon Dieu ».
A l’unanimité on le juge non coupable et on le garde Saint.
Pas parfait mais Saint, parce que Dieu est Saint en nous.
Beaucoup de Saints ont douté, ils ont persévéré dans leur recherche de Dieu.
 

Article publié par ste barbe paroisse • Publié Lundi 12 mai 2008 • 6522 visites

Haut de page