Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

La Résurrection, t'y crois ?

tout le temps pascal , avec cela au coeur! Messe du 5° dimanche et des jeunes du doyenné qui vont aux JMJ

              C’étaiP1010172 P1010172  t le 30 mars, un cinquième dimanche… et aussi le début du temps pascal.
Un moment fort pour comprendre ce mot : RESURRECTION !
Et pour tout au long de ce temps pascal, ces huit semaines où l’Eglise prend le temps de déployer ce mystère, nous avons été invité à vivre de cette belle messe ; belle non pas parce que, malgré la panne de chauffage tout le monde est resté (c’est déjà un goût de résurrection), mais belle parce que préparée et animée avec les jeunes qui partent aux JMJ, et avec ces échanges importants entre nous…
Au moment où nous clôturons ce temps pascal, retour sur ce goût de Résurrection, avec l’envie de témoigner, de vous dire : « on en est témoin »
 P1010211 P1010211  
La Résurrection, il y a des freins pour y croire, des choses sur lesquelles on bute, un peu comme des portes fermées…
Et chacun dans le groupe était invité à écrire sur une porte fermée ce qui empêche parfois de croire à la résurrection, nos doutes, nos questions :
  • parfois, on se dit qu’il y a là-haut quelque chose qui n’est pas juste ;
  • je regarde la croix et je dis : il faudrait quand même que ça s’arrête
  • les droits de l’homme bafoués, la guerre, la violence au quotidien, la drogue, le racisme, la maladie, la souffrance en fin de vie
  • le manque de patience et de tolérance : accepter son prochain sans le juger
  • laP1010159 P1010159   douleur des enfants qui souffrent sur terre
  • le corps qui souffre et qui nous lâche ( les genoux de G.)
  • les répressions au Tibet
  • notre impuissance devant la maladie, les atrocités…
  • le manque de confiance
  • les jeunes qui prennent d’autres chemins
  • le nombre croissant des séparations de couples
  • faut-il prendre au premier degré : « Résurrection de la chair » ?
  • pas de preuves scientifiques ?
  • égoïsme, le replis sur soi, le doute, se supporter les uns les autres
  • les conflits perpétuels et les « petits » conflits de tous les jours, où est la résurrection ?
  • les incohérences des baptisés parfois, du plus petit à ceux qui ont des responsabilités plus importantes en Eglise ; se souviennent-ils qu’ils sont serviteurs ?
 
Et même les servants de chœur et les enfants ont dit avec leurs mots ce qui était difficile et qui empêche de croire en Jésus Ressuscité:
  • les cauchemars
  • les fantômes P1010213 P1010213  
  • rater la messe
  • à la piscine, la peur de se noyer
  • peur de rater
  • changement d’école
  • mentir nous rend malheureux
  • se faire casser la figure par un enfant qui n’est pas gentil
  • pourquoi Dieu n’a pas sauvé Jésus avant sa mort ?
  • va-t-on ressusciter après notre mort ?
  • est-ce que nos ancêtres sont ressuscités ?
 

Il y a eu aussi quelques portes où rien n’était marqué.Aucun doute, aucune question...

 

P1010174 P1010174  Par contre en ouvrant les portes, on pouvait voir un dessin de Jésus Ressuscité.
Et chacun pouvait dire ses expériences de la Résurrection…
Car depuis, Pâques, le 1° Pâques de Jésus Ressuscité, eh bien, c’est en marche en nous, à condition d’ouvrir la porte , de laisser l’espace à la Vie de Dieu en nous…
  • Dieu nous a sauvé, Jésus est ressuscité des morts
  •  RP1010193 P1010193  evoir nos parents, les cousins
  • réussir des choses
  • avoir une nouvelle chambre
  • avoir des amis
  • aller au carnaval, à la fête
  • voir que les autres sont heureux
  • julien qui entre au carmel
  • les enfants se mobilisent pour le ccfd
  • la préparation de notre mariage
  • les nouvelles naissances de chaque jour
  • les associations qui travaillent au bonheur des autres
  • les enfants qui se préparent à la profession de foi
  • la naissance de mon ° arrière petit-enfant
  • l’animation festive et attentive des équipes liturgiques
  • ces évènements témoignent de l’amour du Christ pour nous
  • P1010175 P1010175  apprécier les bonheurs en famille, la beauté de la vie
  • les engagements politiques et associatifs dans le but de servir les autres
  • s’ouvrir aux autres
  • les réconforts de la messe
  • les parents qui s’engagent par le baptême de leurs enfants
  • avoir du respect les uns envers les autres, réconforter ceux qui sont dans la peine et le besoin, être à l’écoute, savoir sourire, savoir communiquer
  • accueil d’une personne isolée dans un groupe… bénéfice pour le groupe accepté
  • personne malade, handicapée qui reprend courage grâce à sone entourage
  • joie, sourire d’un malade que l’on visite
  • quand on surmonte une épreuve ou qu’on aide les autres à surmonter leurs difficultés
  • le retour à l’eglise avec les messes du dimanche, la joie
  • la guérison de nos proches
  • le soutien des amis
  • le bonheur d’être avec son conjoint
  • dans tous les actes de la vie quotidienne
  • P1010207 P1010207  la résurrection : c’est croire à quelque chose que l’on ne croyait plus ; c’est renaître et croire de plus en plus ; les gens sont plus ouverts, plus à l’écoute, ils ont moins peur d’exprimer leur croyance.On accepte davantage les difficultés de la vie : c’est le rapprochement dans les épreuves, la solidarité, le regard, un sourire, les services rendus spontanément
  • lorsque nous sommes dans la détresse et que nous retrouvons la P1010183 P1010183  joie de vivre en raison de la grâce qui nous est donnée par la prière. Pour retrouver la résurrection dans nos vies, s’aimer plus les uns les autres en évitant l’agressivité, sourire davantage. Trouver en nous la compassion vis-à-vis des personnes souffrantes et surtout les écouter et essayer de trouver en eux un chemin de vie, de résurrection même dans les grandes souffrances.
  • Savoir traverser l’épreuve est une forme de Résurrection et elle nous fait grandir. Savoir se mettre en route pour défendre une cause, par exemple : manifestation des handicapés ni pauvres ni soumis. Les services rendus aux autres.
  • La Résurrection, c’est ne pas perdre la foi dans les épreuves de laP1010189 P1010189   vie. Dieu nous a donné l’exemple car, après la mort, nous ressuscitons dans l’amour de Dieu.
  • Rebondir après une déception. Retour d’un enfant. Reprendre goût à la Vie. Des personnes non pratiquantes venir fêter Pâques. Aller à une réunion quand on n’a pas envie. Une personne qui a chanté malgré son handicap. A l’occasion de Pâques recevoir une lettre qu’on n’attendait plus. La mort d’une cousine qui nous a fait croire en famille à la résurrection en priant.
  • Au moment du décès de mon mari, j’ai ressenti un aide, un accueil très fort, une force. Quelquefois ne dit-on pas que le Bon Dieu fait bien les choses. Le baptême des catéchumènes à la veillée pascale… Et puis une personne disait : « j’étais sûre que le prêtre allait encore nous faire écrire et participer et je n’aime pas cela ; n’est-ce pas une résurrection que d’être venue à la messe » ?
  • Le baptême samedi soir des adultes à la veillée pascale. Notre Dame du St Cordon fait le tour des paroisses. Le personnel médical et bénévoles se dévouent pour accompagner les personnes en fin de vie. Être plus optimistes. Rapprochement des chrétiens dans la paroisse.
  • Etre en vie et en santé le matin. Être vivant, ne pas se sentir seul. Voir la nature et le soleil. Accepter les idées des autres. P1010205 P1010205  Travailler pour notre avancement. Les handicapés qui ont manifesté hier. Garder l’esprit jeunes. Chercher tous les jours une chose positive. L’amitié et les preuves des proches tous les jours. Une bonne nouvelle, l’arrivée d’un enfant par l’adoption après 16 ans d’attente. Voir des jeunes aimables et dynamiques qui prennent la relève à leur façon.
 
 
Nous avons visionné un témoignage d’un couple non-pratiquant, en lien avec l’Eglise, qui a perdu un des enfants : « elle vit avec nous… on ne pourrait pas expliquer… Elle a sa place avec nous, sans que sa présence prenne toute la place dans la maison, il y a les autres enfants aussi… »
 
Bon tout compte fait plus de choses « pour » que « contre », même si nous n’avons pas trouvé de preuves… Apparemment, la Résurrection, ça ne se prouve pas, ça s’éprouve tout les jours en expérience… On comprend alors mieux Thomas, celui qui était resté collé encore à la mort de Jésus et qui n’avait pas, comme Jumeau de Jésus, goûté la Résurrection : on ne se ressuscite pas soi-même, on est ressuscité dans la Vie de Dieu… Il faudra que Jésus le renouvelle à la Vie… Comme pour nous.
 
P1010217 P1010217  La messe a suivi le groupe qui disait « Voir des jeunes aimables et dynamiques qui prennent la relève à leur façon. » et nous avons laissé Audrey et Ana exprimer Sydney, avec un super montage qui explique les journées en Nouvelle Zélande et à Sydney, mais aussi les temps forts que le groupe a déjà vécu, au Quesnoy… Mais une Nathalie vient s’immiscer dans la conversation : « et pour moi qui ne peut pas aller à Sydney ? » Eh bien, il y a Banneux en juillet avec des jeunes belges et de notre diocèse , en lien avec Sydney…
 
La messe continue, au son du djembé, de la guitare, du clavier, avec une harmonie de chacun, jeune ou membre du Groupe d’Animation par P1010155 P1010155  le Chant de la paroisse… Là aussi un goût de résurrection où chacun laisse la place à l’autre.
La messe se termine. Le stand JMJ est dévalisé, plus une bière Ch’tidney et plein de sourires aux visages !

Article publié par ste barbe paroisse • Publié Vendredi 09 mai 2008 - 17h35 • 2909 visites

Haut de page